top of page

19 € / 224 pages

13,5 x 18,5 cm

978-2-48746-832-0

Dominique Pagnier

La montre de l'amiral

1809 : les Français bombardent Vienne et l'occupent.  Célèbre dans l'Europe entière, “Papa Haydn” vit modestement dans sa petite maison au cœur de la ville. Pour  apaiser son angoisse à l'approche de la mort, il se joue la Prière qu'il composa quelques années plus tôt en l'honneur de l'empereur d'Autriche François II. Contemplant  avec tendresse une mystérieuse et jolie montre, le vieil  homme suit les chants et contrechants de ses émotions. Il  porte sur son testament ceux qui comptèrent dans sa vie et dit adieu à l'Autriche baroque, savoureuse et colorée,  au siècle des Lumières, au Saint Empire Romain rayé d'un trait de plume par Napoléon...  Une évocation poétique et fascinante d'un artiste de génie surmontant avec simplicité les temps d'angoisses.

À propos de l'auteur

Dominique Pagnier est né en 1951 dans l'Aube. Il puise son inspiration dans le romantisme allemand et la tradition viennoise. D'abord remarqué pour son œuvre poétique, il aborde le roman avec "Les soeurs Clair de lune" (Gallimard, 2001) puis développe dans "Mon album Schubert" (Gallimard, prix Pelléas, 2007) et dans "Le royaume de Rücken" (Gallimard, 2012) un art très personnel du “réalisme merveilleux ” où la fiction illumine sa connaissance intime de l'histoire et de la musique. On lui doit aussi "Le cénotaphe de Newton" (Gallimard, 2017).

bottom of page