top of page

14 € / 186 pages

13,5 x 18,5 cm

978-2-48746-826-9

Stéphanie Sauget

Vingt-quatre heures de la vie d'une gare

22 octobre 1895.

Le train express parti de Granville à 8h45 est attendu gare Montparnasse, voie 6, à 15 h 55. Il transporte plus d’une centaine de passagers. Lorsqu’à 16 h, avec un peu de retard, il entre en gare, il roule trop vite, au-delà des 30 km/h réglementaires. Les hommes d’équipe ne réussissent pas à le freiner. Il traverse la verrière et s’écrase en contre-bas, place de Rennes. L’accident le plus spectaculaire des chemins de fer français vient d’avoir lieu. Miraculeusement, il ne fera qu’une seule victime.

Comme au théâtre classique, unité de lieu, unité de temps, unité d’action servent de cadre à l’enquête historique que mène Stéphanie Sauget. Au-delà de l’accident lui-même, elle s’attache à en dépeindre les protagonistes, à en décrire les conséquences et à restituer l’ambiance d’un lieu disparu mais qui hante encore notre imaginaire.

À propos de l'auteur

Ancienne élève de l’Ecole normale supérieure de Saint-Cloud, Stéphanie Sauget est professeur à l’Université de Tours. Spécialiste d’histoire contemporaine, ses thèmes de prédilection sont l’histoire ferroviaire et celle des imaginaires sociaux et spatiaux.

bottom of page